[ Page précédente ]

pistolet mitrailleur  "BERGMANN MP 28.II"

La MP 18.I dont fut dotée la police allemande en 1919 avait été légèrement modifiée par Schmeisser sur la base de l'expérience acquise l'année précédente. Le principal changement avait trait au logement du chargeur qui avait été transformé pour accepter un chargeur droit d'un type moderne au lieu de l'escargot compliqué, actionné par un ressort en spirale,qui avait suscité beaucoup de difficultés dans les tranchées. Quelques années plus tard, le même ingénieur apporta à l'arme d'autres perfectionnement et,comme ils étaient suffisants pour autoriser une nouvelle désignation,la MP 18.I modifiée sortit en 1928 sous l'appellation MP 28.II. Le II signifiait que deux modifications mineures avaient été apportées au prototype. La nouvelle arme possédait certaines caractéristiques intéressantes, la principale étant qu'elle pouvait tirer en coup par coup ou en automatique. Le genre de tir désiré s'obtenait par le sélecteur situé au-dessus de la détente. Il devait être enfoncé de la droite pour le tir automatique et de la gauche pour le coup par coup. L'arme avait aussi une hausse tangentielle compliquée, graduée de 100 en 100 m jusqu'à 1 000 m, ce qui devait ex-céder très largement sa portée maximum pratique. La MP 28.11 était conçue pour des chargeurs droits, mais elle pouvait accepter, si nécessaire, le vieux chargeur du type escargot. Ces diverses modifications n'avaient pas grandement altéré son apparence générale, de sorte qu'elle ressemblait toujours à la vieille MP.18. La Bergmann MP 28.11 était fabriquée en Allemagne par la firme Haenel de Suhl mais, comme la production allemande d'armes de guerre était encore soumise à certaines restrictions, un plus grand nombre d'exemplaires furent construits sous licence par une firme belge et l'arme fut introduite en quantités limitées dans l'armée belge en 1934. La Bergmann acquit vite une réputation de fiabilité et trouva des débouchés en Amérique du Sud (où elle prit une part importante dans une série de petits conflits), ainsi qu'au Portugal où elle fut confiée à la police. Bien qu'elle fût conçue principalement pour le 9 mm Parabellum, elle apparut aussi en 9 mm Bergmann, 7,65 mm Parabellum, 7,63 mm et même en .45" pour les Américains. Il paraît probable que son utilisation principale eut lieu au cours de la guerre d'Espagne de 1936-1939, où sa robustesse en fit une arme idéale pour les milices qui constituaient la grande masse des combattants. Sa fabrication cessa au cours de la deuxième guerre mondiale, mais elle ressuscita plus tard sous la forme de la Lanchester britannique.

Caractéristiques:


Longueur:812 mm
Poids: 4 kg
Canon:199 mm
Calibre: 9 mm
Rayures: 6 d
Alimentation : chargeurs 20...30..50 cart.
Cadence de tir: 500 c m
Vitesse initiale: 365 m/s
Hausse : 1 000 m